Segunda-feira, 27 de Março de 2006
SÉNÉGAL

A la face du monde, je livre mon coeur, que tous les mots écrits en ce lieu deviennent le symbole et la chaleur d'un amour inépuisable, insaisissable et mystérieux.

Aso - Sénégal

Pour ne pas faire de jaloux, je vais quand-même parler d'un chanteur sénégalais.....eh non, ce n'est pas Youssou N'Dour (déjà trop connu) mais le chanteur des toubabs...

ISMAEL LÔ - TOUTES LES FEMMES SONT DES REINES

Toutes les femmes sont des reines, but some are more eager than others. Some shatter a man's dream by breaking away from their lover. Cette chanson pour cette reine qui dit à son roi :  "maintenant I'm gone, gone with the wind. The love that you would not defend with your life, you cannot befriend always tears in your eyes. I'm gone, gone with the wind, I'm gone in seach of a new king."

Toutes les femmes sont des reines sur terre, sur mer, neige ou désert. Derrière le voile des fermes pleines, il y a le mystère des sirènes. Burn the towns, burn the backstreet bars, burn your boardwalk basement trade. Feel the flame, fell the curve of the sword. Your living flesh reeks of comprise. And in the face of barbarian hordes, an honest defeat is your only reward. Ma ni dem, gone with the wind, ma mi dem in search of a new king. All women are queens, tell this to the woman who loves you. You may not live up to her dreams, which even a king cannot always do. Voilà ce qu'a dit une reine à son bon vaincu sans haine. Elle est partie comme s'en va la mer quand la lune vous a.

 

 



publié par ouatt às 17:08
link do post | réactions | consulter réactions (3)
|

OUMOU SANGARÉ

 

Oumou Sangaré est née en 1968 à Bamako, sa famille étant originaire du Wassoulou, au sud-ouest du Mali. Elle est l'ambassadrice du "son" wassoulou, composé d'anciens rites de chasse mêlés de panégyriques, de chants de récolte, etc., joués sur des mélodies pentatoniques (à cinq notes). Le style wassoulou comporte une forte influence arabe et est caractérisé par le son du karinyang ou du fle, instruments composés d'une calebasse décorée de cauris qui servent également de sonnailles.

Sangaré chante principalement l'amour et le libre arbitre dans le choix du conjoint, thèmes qui lui importent, ayant mal vécu le fait que son père ait eu deux épouses.

PAROLES DE "N'GUATU" TRADUITES EN ANGLAIS

Young man, don't be afraid of working in the fields. There is great wealth in the land. Young man, don't reject working the land. Great riches lie under the earth. Farming can bring you a herd of goats. Farming can bring you a flock of sheep. Farming can bring you money and gold. A lazy person who shuns working the land, will never earn the riches that the earth can give. Where is the race of great farmers of yesterday ? Ask the Tula of Wassoulou, they will tell you that the race of great farmers has disappeared. Ask the Maninka, the people of Sikasso, Koutiala, Ségou and Bamako. And they will tell you that the race of great farmers has disappeared. The great framers of Wassoulou are all dead. Today great farmers are rare. Young farmers, don't be afraid of the land. Even if you don't out do the successes of those great farmers at least try to equal their achievements. For the land will never betray you.

Image, biographie, traduction paroles trouvées sur internet

POÈME EN BAMBARA 

Transcrit par Doumbia Zackaridja /le plus malien des dioulas

Djorolen kônô mi kan toula

Djorolan, kono mi mi yôrôdjan

Djoroa, kono ni kan an ha toula

N'djorôka, kono mi mi yôrôdjan, ni fatema gomienon kônô mi kan kran toula fatila, fa ko miru

Djguitem anhan milu, kônô mi bean han tri la

Yjiguitila, djigui ko kan mi, djôrôhôlen, kônô mi lean han tou la hum, djôrôlaha kônô mi lan an toula yjôrôlu, djôrôla lean kôla

Ni kela faman yé djorolilakan khohho, ni djôdôla, djôlola bun kola kônôni kan han toula djôrlô ho ban, kononi hi, djorola, djorola la bun kola.

Oumou Sangaré



publié par ouatt às 16:49
link do post | réactions
|

HOMMAGE À NOTRE PÈRE

Je verse pour mes frères au Paradis, une calebasse d'amour et d'eau bénite.

Akhira dansera ce vendredi à la musique des du'as de mon esprit. Sacrifice des anciens au bord du fleuve, j'honore le rituel en mémoire éternelle du fils orphelin dans les bras de la veuve qui verse des larmes sur la tombe de l'autel.

Sang de mon sang et chair de ma chair, l'éternité nous envoie les salaams d'un frère; victimes des voies de l'infame sous nos yeux, vous serez la voix de nos âmes dans les cieux.

Le soleil de la vie est mort trop souvent sous les coups du sabre qui ne connut la paix. Mais il brillera ce soir dans l'or de mon sang au-dessus de l'arbre mutilé par l'épée. Et ce vendredi, s'il plaît à Dieu, à la porte Balzarh de la lumière, mes soeurs danseront avec mes frères au son de la calebasse d'amour.

Je verse pour mes frères au Paradis une calebasse d'amour et d'eau bénite.

Good Gee

 



publié par ouatt às 16:36
link do post | réactions | consulter réactions (1)
|

À MA MÈRE

 

 

Femme noire, femme africaine, ô toi ma mère je pense à toi...

Ô Dâman, ô ma mère, toi qui me portas sur le dos, toi qui m'allaitas, toi qui gouverna mes premiers pas, toi qui la première m'ouvris les yeux aux prodiges de la terre, je pense à toi...

Femme des champs, femme des rivières, femme du grand fleuve, ô toi, ma mère, je pense à toi...

Ô toi Dâman, ô ma mère, toi qui essuyais mes larmes, toi qui me réjouissais le coeur, toi qui, patiemment supportais mes caprices, comme j'aimerais encore être près de toi, être enfant près de toi !

Femme simple, femme de la résignation, ô toi, ma mère, je pense à toi...

Ô Dâman, Dâman de la grande famille des forgerons, ma pensée toujours se tourne vers toi, la tienne à chaque pas m'accompagne, ô Dâman, ma mère, comme j'aimerais encore être dans ta chaleur, être enfant près de toi...

Femme noire, femme africaine, ô toi, ma mère, merci ; merci pour tout ce que tu fis pour moi, ton fils, si loin, si près de toi !

Camara Laye "L'enfant noir" -Haute Guinée



publié par ouatt às 16:28
link do post | réactions | consulter réactions (1)
|

Domingo, 5 de Março de 2006
KIRIKOU

"Kirikou et la sorcière" dessein animé de Michel Ocelot

Kirikou, l'histoire d'un petit enfant d'Afrique. Une petite voix se fait entendre dans le ventre d'une mère enceinte. "Mère, enfante-moi!". "Un enfant qui parle dans le ventre de sa mère s'enfante tout seul" répond la mère. Un petit enfant vient ainsi au monde, coupe le cordon ombilical et déclare : "Je m'appelle Kirikou". Sa mère lui apprendra bientôt que la sorcière Karaba, aidée de son armée de fétiches, a asséché la source et mangé la plupart des villageois. Kirikou décide alors de délivrer le village de la malédiction de la sorcière et essaie de découvrir le secret qui se cache derrière la méchanceté de Karaba. Au travers d'aventures fantastiques, Kirikou parvient jusqu'à la Montagne Interdite où réside le sage qui connaît le secret de Karaba.

"Kirikou n'est pas grand mais il est vaillant...." comptine composée et interprétée par Youssou N'Dour



publié par ouatt às 17:15
link do post | réactions | consulter réactions (2)
|

Sábado, 4 de Março de 2006
TOTEMS

 

Mézou, méniamour, mévèye méniamour mézé méniamourzé.Ainsi disait un vieux chef bétsi une nuit que nous parlions des origines lointaines de sa race.

- Père, lui demandai-je, ton totem est-il le plus fort de tous ?

- Les protecteurs ne se battent pas entre eux : ainsi le totem Mvoul (l'antilope) est aussi fort que le totem Nzox (l'éléphant). Ils ne protègent pas tous de la même façon, ils ne sont pas tous aussi efficaces. Le père de la race protège bien d'avantage : il est jaloux de ses enfants. Le père de la race c'est le plus vieux de tous ; Ngan (crocodile) est de loin le plus vieux protecteur de la tribu. Ngan pourrait manger tous les autres.

- Mais pourquoi n'avez-vous pas tous ce même protecteur ? Vous seriez beaucoup plus unis !

- Ce n'est pas possible. Tous tes enfants, à toi, ont-ils tous la même tête, la même intelligence ? Et les arbres de la forêt sont-ils tous les mêmes ? Les uns ont des fruits bons à manger, les autres n'en portent pas, et pourtant ce sont tous des arbres !

par Blaise Cendrars "Petits contes nègres pour les enfants des blancs"

 



publié par ouatt às 19:46
link do post | réactions
|

Sexta-feira, 3 de Março de 2006
SALIF KEITA

Artiste malien, Salif Keita puise son inspiration dans ses racines, ses expériences et ses voyages. Sa musique nous plonge au coeur des traditions de l'Afrique de l'ouest. Un voyage spirituel à ne pas manquer!

Musique à consommer sans modération!!!

Coup de coeur pour l'album "Moffou". Le moffou est une petite flûte traditionnelle qui produit un son aïgu. Elle est utilisé par les paysans du Sahel pour éloigner les oiseaux des récoltes.

A ne pas manquer le nouvel album "M'Bemba". M'Bemba, l'ancêtre ; en souvenir de son aïeul, Soundiata Keita, fondateur de l'empire Mandingue au 12ème siècle.

Site officiel à consulter : http://salifkeita.artistes.universalmusic.fr/



publié par ouatt às 09:21
link do post | réactions | consulter réactions (1)
|

A MÉDITER

Proverbes Africains

 

"Si tu sèmes une épine, quand elle poussera, elle te piquera." (Sango)

"Si tu te tapes la tête contre une cruche et que ça sonne creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide."

"Quand le singe voit un beau fruit en haut de l'arbre et ne peut l'atteindre, alors il dit que le fruit est pourri." (Togo)

"La chèvre broute là où on l'attache." (Cameroun)

"Traverse la rivière avant d'insulter le crocodile."

"Un grain de maïs a toujours tort devant une poule." (Bénin)



publié par ouatt às 08:44
link do post | réactions
|

Quinta-feira, 2 de Março de 2006
DEDICACE

A Yaya, enfant de la savane bercé par les vibrations des pilons. En toi, une odeur de maïs frais, un souvenir de terre rouge, un son de balafon...

En moi, en souffle d'espoir !

En nous un rêve d'Afrique !



publié par ouatt às 17:30
link do post | réactions
|

Articles

AWALÉ

LE DIABARA

VIE SÉNOUFO

SÉNOUFOS

GROUILLER A ABIDJAN

LE BALAFON

LES ÉLÉPHANTS

SÉNÉGAL

OUMOU SANGARÉ

HOMMAGE À NOTRE PÈRE

Archives

Julho 2006

Março 2006

Julho 2006
Dom
Seg
Ter
Qua
Qui
Sex
Sab

1

2
3
4
5
6
7
8

9
10
11
12
15

16
17
18
19
20
21
22

23
24
25
26
27
28
29

30


MUSIQUE: MADAN - SALIF KEITA
blogs SAPO
subscrever feeds