Segunda-feira, 27 de Março de 2006
À MA MÈRE

 

 

Femme noire, femme africaine, ô toi ma mère je pense à toi...

Ô Dâman, ô ma mère, toi qui me portas sur le dos, toi qui m'allaitas, toi qui gouverna mes premiers pas, toi qui la première m'ouvris les yeux aux prodiges de la terre, je pense à toi...

Femme des champs, femme des rivières, femme du grand fleuve, ô toi, ma mère, je pense à toi...

Ô toi Dâman, ô ma mère, toi qui essuyais mes larmes, toi qui me réjouissais le coeur, toi qui, patiemment supportais mes caprices, comme j'aimerais encore être près de toi, être enfant près de toi !

Femme simple, femme de la résignation, ô toi, ma mère, je pense à toi...

Ô Dâman, Dâman de la grande famille des forgerons, ma pensée toujours se tourne vers toi, la tienne à chaque pas m'accompagne, ô Dâman, ma mère, comme j'aimerais encore être dans ta chaleur, être enfant près de toi...

Femme noire, femme africaine, ô toi, ma mère, merci ; merci pour tout ce que tu fis pour moi, ton fils, si loin, si près de toi !

Camara Laye "L'enfant noir" -Haute Guinée



publié par ouatt às 16:28
link do post | réactions
|

1 comentário:
De olivier a 14 de Julho de 2006 às 22:06
coucou à ma grand mère chérie j'espere que je la verai tres bientot car elle me manque bisou


Comentar post

Articles

AWALÉ

LE DIABARA

VIE SÉNOUFO

SÉNOUFOS

GROUILLER A ABIDJAN

LE BALAFON

LES ÉLÉPHANTS

SÉNÉGAL

OUMOU SANGARÉ

HOMMAGE À NOTRE PÈRE

Archives

Julho 2006

Março 2006

Julho 2006
Dom
Seg
Ter
Qua
Qui
Sex
Sab

1

2
3
4
5
6
7
8

9
10
11
12
15

16
17
18
19
20
21
22

23
24
25
26
27
28
29

30


MUSIQUE: MADAN - SALIF KEITA
blogs SAPO
subscrever feeds